Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 11:25

 

 

Il y avait longtemps n'est-ce pas?



C'est VéroniqueD qui m'entraine souvent à parler de mes lectures. Pour le fait de lire, pas besoin....

Le défi est de lire des livres traduits de l'anglais.



Comme je veux vider un peu, autant commencer par ceux-là, et souvent les livres que je lis, qui sont traduits, sont des polars.

 

P1000803.JPG

 

 

Titre:      Recherche jeune femme aimant danser
Auteur:   Mary Higgins Clark
Edition:   France-Loisirs
Pages: 342

Année:1991

ISBN: 2/7242/6682/X

Genre:   Polar
Prix:      Sais plus...

Histoire:  Une réalisatrice de télévision désire faire un sujet "Rencontre par petite annonce". Afin de l'aider, Une amie, Darcy; l'aide en faisant paraître des petites annonces et entraine sa sœur de cœur Erin. Celle-ci est retrouvée morte;
Un homme, Charley, adore aussi les petites annonces et précise qu'il cherche une femme aimant danser.

Un psychiatre, un auteur de livre qui lui aussi fait une étude sur les petites annonces, tout ce petit monde.... tous des suspects. Arriveront-ils à temps pour sauver Darcy qui se met en danger....


Critique: J'ai lu le premier, La nuit du Renard, en voyage de noces. Je travaillais dans une centrale de livres, et en librairie, chez Pauli. Exemplaire libraire, ce livre nous a fait passer des nuits blanches, faut avouer qu'en voyage de noces, fallait le faire. J'avais acheté les suivants mais lu un seul. Là j'attaque et si je ne me souvenais plus de sa façon d'écrire, j'ai tout autant aimé. Rapide. Donnant les aspects de chacun des suspects, au fur et à mesure de l'histoire, je n'ai pas été déçue du tout par cette reprise, avec ce titre qui est sans doute un de ses meilleurs.



Alors le concours!



Puisque je vais en France dans un petit mois, rendre visite à Mamie Dany et à Bruyère, j'aurais l'occasion de faire mes envois de là. Après j'ose espérer que les librairies Relais seront fonctionnelles pour les envois en Belgique.

Je vous propose donc de me dire à ce jour, depuis un mois, combien de livre de cet auteur j'ai lu.

Si des ex-aequo, je tire au sort !!!!



N'oubliez quand même pas que la semaine passée, j'ai fait plus de cinquante kilomètres à pieds....et que j'ai été à l'atelier trois fois. Donc je dirais que les réponses dépassant les vingt, seraient fantaisistes lol!!!!






 

Repost 0
Published by Bidouillette/Tibilisfil - dans 90 Lectures
commenter cet article
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 12:00

 

HPIM4941222

 

 

Titre: Dom Juan ou le Festin de Pierre
Auteur: Molière
Edition: Librio
Genre: théâtre
Prix: 2€

Histoire: Dom Juan est tout : libertin, inconstant, séducteur bien sûr, et même blasphémateur. Il vit en Sicile avec Sganarel,son valet. Il aime séduire et se formalise peu du devenir et des promesses faites aux jeunes-filles et ce malgré ses fiançailles avec Done Elvire.


Enlevée au couvent, abandonnée, elle arrive en Sicile avec ses deux frères pour le punir de l'affront! Dom Juan, lui est déjà dans une autre histoire, malgré les sermons de son valet.

 

Entre duels, remontrance de son père Dom Luis, il y a aussi le face à face avec la statue du Commandeur (tué précédemment)

 

Critique: Du théâtre toujours rapide à lire. Pièce comique, avec une fin bien tragique. Plus moralisateur, sans doute, que dans d'autres pièces. Dom Juan a tous les défauts et se fait même prendre au piège de la rhétorique par son valet. Il est inhumain de par son attitude et humain de par ses imperfections!


De quoi donner envie de lire toute l'oeuvre de Molière. Je l'ai, yapluka!!!!

 

 

 

Lu dans le cadre de J'aime les classiques qui prend fin ! Challenge mené par Marie ICI 

 

J-aime-les-classiques.jpg

 

 

 

Bonne lecture, bonne journée à vous toutes!

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Bidouillette/Tibilisfil - dans 90 Lectures
commenter cet article
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 12:00

 

 

HPIM4940.JPG

 

 

Titre : Contes de ma mère l'Oye
Auteur : Charles Perrault
Edition : Librio
Genre : contes
Prix : 2€

Histoire : La Belle au Bois dormant – le Petit Chaperon rouge – Barbe bleue – Le Chat botté – Les Fées – Cendrillon ou la pantoufle de vair – Riquet à la Houppe – Le Petit Poucet – Peau d'âne



Difficile de tous vous les raconter, la plupart d'entre vous doivent les connaître ou à tout le moins les versions édulcorées. Mais qui sait que Cendrillon a été deux fois au bal? Qui sait que sa pantoufle n'était pas de verre mais de vair (fourrure précieuse)?

Qui sait que Peau d'Âne a été écrit en vers?

Qui sait que le prince charmant qui réveille Cendrillon était en mission?

Qui sait encore que le petit poucet ne fait pas que de retrouver sa famille mais la sauve?

Critique : Un régal de se replonger dans ces contes! Une bonne centaine de pages pour lire tous ces petits concentrés de rêves. Sans oublier les moralités, comme dans les fables de La Fontaine.
Je les ai lus, en intégrale, aux enfants, sans images, pas de version édulcorées...

Je vous remets par plaisir la moralité du Petit Poucet, juste pour vous tenter!



On ne s'afflige pas d'avoir beaucoup d'enfants,

Quand ils sont tous beaux, bien faits et bien grands,

Et d'un extérieur qui brille;

Mais si l'un d'eux est faible ou ne dit mot,

On le méprise, on le raille, on le pille;

Quelquesfois cependant c'est ce petit marmot

Qui fera le bonheur de toute une famille!




Je sais que depuis des années, la tendance est à lire les versions proposée dans le commerce, où on en ote l'horreur, la moralité. Un livre était paru, il y a des décennies, Bruno Belletelheim « Psychanalyse des Contes de Fées » A lire.. avant de relire les contes!

 

Lu dans le cadre de J'aime les classiques! Challenge mené par Marie ICI

 

J-aime-les-classiques.jpg

 

 

Bonne lecture et bon amusement! Et surtout une bonne journée!





 

Repost 0
Published by Bidouillette/Tibilisfil - dans 90 Lectures
commenter cet article
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 12:00

 

 

Je vous avais dit que je rattrapais mon retard....




HPIM4821.JPG





 

Titre:  Les Caprices de Marianne, suivi de On ne badine pas avec l'amour

AuteurAlfred de Musset

ÉditionLibrio
 

Genre:Théâtre

Prix :      4eur


Histoire: A Naples, Coelio est épris de la belle Marianne, sans aucun espoir. Elle est pieuse, et fidèle à son mari le juge Claudio. Les sérénades, la vieille Ciuta ne parviennent pas à faire une brèche dans le mur de la fidélité de Marianne.


C'est alors qu'Octave, se propose de venir en aide à son ami. Après tout il est le cousin du juge et à ce titre peut approcher la belle!


Il intercède en sa faveur en forçant quelque peu la belle, mais finit par... tomber lui aussi amoureux de Marianne.


S'en suit un jeu, entre Octave et Marianne, qui condescend à un rendez-vous avec Coelio dans le but de titiller son cousin. Quiproquo, Coelio se présente, sans savoir que le juge mis au courant l'attend de pied ferme.



La fin sera fatale pour Coelio, et pour Marianne et Octave?



Critique: Je l'ai avalé! Merveilleusement écrit, c'est un régal! Particulièrement lors d'une scène, (Scène I acte II-) où Octave et Marianne se font face dans une volonté de faire prévaloir chacun, sa vision des choses, en fonction bien entendu de son genre.



Des personnages parfois burlesques, et les trois principaux dans le registre dramatique.







 

On ne Badine pas avec l'amour



Perdican et Camille ont été élevés ensemble, par le père de Perdican qui est aussi l'oncle de Camille. A la sortie du couvent de Camille, et au retour de son fils qui revient de ses études, l'oncle/père désire les marier. Si tant est que cette décision est acceptée totalement par son fils, sa nièce avait décidé de dire ses vœux.

Camille décide de partir, mais perturbée par ses souvenirs, elle accepte de revoir Perdican. S'en suit une mise au point de Perdican sur la façon dont les Sœurs ont en quelque sorte bourrer le crâne de Camille en parlant de leur vécu avec les hommes.
Camille décide d'écrire à Perdican.........


Je ne vous raconte pas la suite, sinon il n'y a pas d'intérêt...




 

 

A lire, deux bons classiques, une écriture facile mais si belle!



Toujours dans le cadre de j'aime les classiques!




J-aime-les-classiques.jpg

 

 

  J'avais oublié le lien vers le blog de Marie qui organise ce challenge..ICI

 

 

Bonne journée à vous toutes!






 

Repost 0
Published by Bidouillette/Tibilisfil - dans 90 Lectures
commenter cet article
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 12:00

Je n'ai pas oublié ce défi... mais ce livre, pas bien épais m'a pris trois mois de lecture.

 

 

HPIM4820.JPG

 

 

Titre :    Candide 
Auteur :   Voltaire
Edition :   Librio 95pages
Genre :   conte philosophique
Prix :      Je l'avais, un peu oublié le prix.

Histoire :Candide, garçon naïf, est élevé au château du baron Thunder-ten-tronckh (quelque part dans une Buglarie barbare). Son mentor, Pangloss, lui enseigne la philosophie : ils vivent dans le meilleur des mondes. La vie est merveilleuse.
Cependant, Candide succombant aux avances de Cunégonde, la fille du baron, est pris en flagrant délit d'une tentative de bisou. Il est exclu du château sur le champs et prend la fuite. Il va traverser le monde, en tout cas l'Europe, l'Amérique du Sud, puis retour en Europe, en France, au Portugal et même en Italie (dans le désordre), afin de fuir les ennuis, et de retrouver Cunégonde.

 

Que d'aventures, pour terminer dans une métaierie, où chacun vaque à ses occupations, celles pour lesquelles il a été quelque peu programmé. Toutes ces aventures étaient nécessaires pour arriver à cet équilibre.

 

Meurtres, fuites, décès, richesses en El Dorado, accusations, fuites, retrouvailles, richesses, pertes d'argent, retrouvailles avec les morts. Tout cela pour prouver que le monde fait par Dieu est à coup sûr le meilleur des mondes.

 

Leçons philosophiques :

 

L'El Dorado : après avoir été chassé du paradis originel à cause d'une femme, il découvre le monde riche, le meilleur des mondes. Devient riche, mais tant de perfection n'est pas vivable.

Les voyages : forment la jeunesse. Candide y cherche son indépendance, à y faire son esprit. Même si certaines contrées sont plus riches, plus luxuriantes, le mal est partout.

Le jardin : est harmonie, ouvert à tous, à touites. C'est LE moyen de rendre le monde vivable, d'arranger en quelque sorte la réalité de la vie.

Victoire de l'esprit critique : et conclusion, le meilleur des mondes n'existe pas, il faut le construire. Cet esprit critique va triompher des dogmes enseignés.

 

 

 

Critique : 30chapitres durant lesquels moi qui ai toujours peur du manque d'action, j'ai dû lire et relire les passages, il se passe au moins dix évènements par page, faites le compte.

S'il n'y avait que c'est un incontournable, qu'il y a une morale, ce qui n'est pas un luxe, je trouverai ce livre quand même bien ennuyeux et le donner à lire à des enfants de 14ans, complètement rêveur.....

 

Le pire, est que j'y ai trouvé des annotations, et reconnaissant l'écriture, la mienne, j'ai dû le lire pour un des enfants... Pas de doute, pour mon fils. Mais que je sois parvenue à le lire, l'annoter et l'oublier, c'est fort!


 

J'ai rattrapé mes retards de lectures, à lire des classiques, pas très épais, mais les suivants sont plus à mon goût!

 

Lectures à suivre, à découvrir chez Marie Carabistouille, ICI!

 

J-aime-les-classiques.jpg

 

Bonne journée à vous toutes!!!

 

 

 


Repost 0
Published by Bidouillette/Tibilisfil - dans 90 Lectures
commenter cet article
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 11:00

A force de voir le classement BD chez VéroniqueD (Véronique numéro 1) et Zazimuth (Véronique numéro 2), j'ai eu envie... de me replonger dedans!

 

 

Ma fille, pour se changer de la préparation et présentation de son mémoire, lit les BD.
Du coup nous échangeons un peu et elle me dit vouloir se faire la collection des Léonard!


Vous connaissez pas?

 

HPIM3622

 

 

Léonard est un génie, qui s'affuble d'un disciple nommé Basile Landouye ou Basile Lebète.

 

Tout se passe à Vinci au XVième siècle, avec bien sûr.. des surprises!


De l'humour!!!


Je me suis replongée dans ces quatre BD que j'ai, si le premier est un vrai premier, le deux le rattrape et dans le 19 la sauce prend bien!

 

Il y a en a 40!

 

A suivre, surtout, les petits personnages, souvent en bas de page, la souris Bernadette  et le chat Raoul Chatigré.

 

HPIM3621.JPG

 

 

 

Quand le dialogue ne se fait pas avec la tête de mort, Yorick

 

HPIM3620.JPG

 

 

 

Sans-titre-1.jpg

 

 

Ils subissent les inventions tout comme le disciple!

 

Quasiment seules lectures pendants deux mois, pffft... Ambroisie a bien raison de me rappeler à l'ordre!

 

Le personnage a été inventé par erreur par De Groot qui voulait simplement rajouté un personnage à une autre série, Greg trouvant l'idée intéressante, la vedette fut le génial inventeur!

 

Trois éditeurs, dommage!


Dargaud pour les 18 premiers albums, Appro ensuite et Lombard qui reprend à partir du 29!

 

Des histoires d'une, deux voire quatre pages, avec un intitulé qui fait sourire à lui seul!

 

HPIM3619.JPG

 

Simple dans le graphisme, pas de recherche, c'est sûr mais un amusement certain!

 

Pour en savoir plus, par ICI, site officiel!

 

 

Bon amusement, bonne lecture et bonne journée!!!!

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Bidouillette/Tibilisfil - dans 90 Lectures
commenter cet article
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 11:00

arrache coeur




Titre :      L'Arrache-coeur
Auteur :   Boris Vian
Edition :   Livre de poche (256pages) 1962
Genre :   Roman
Prix :  .... trouvé dans ma bibliothèque!

Histoire : Jacquemort, psychiatre, se retrouve dans un étrange village. Il y est accueilli, si on peut dire çà, dans une famille particulière. Après une grossesse, Clémentine est prête à accoucher et Jacquemort va l'aider, quoique ce ne soit pas sa spécialité. Célementine se retrouve à la tête d'une fratrie faite de trumaux, trois garçons. Jacquemort envoyé au village pour commander les lits des petits garçons. Il découvre alors, une foire aux vieux, un forgeron quelque peu étrange, sans parler de l'ébéniste qui laisse "crever" un apprenti! Un village où on prend les animaux en auto-stop mais où on laisse mourir ses enfants.
Il découvre aussi La Gloïre, l'homme qui navigue sur sa barque, à retrouver ce que les villageois jettent dans la rivière, et à devoir les prendre entre ses dents, pour digérer la honte du village.


Que dire de ce curé pour qui la religion est un luxe, qui à force de toiser ses ouailles, se fait envoyer les chaises à la figure. Qui simule un match de boxe où il est partie prenante!


Quand au héros, ou anti héros, son rêve est de psychanalyser, mais voilà personne ne s'y frotte, il parvient toutefois à psychanalyser..........un chat et prend une partie de sa personnalité. Le village commence à déteindre sur Jacquemort..........



Critique : Dernier roman écrit par Boris Vian. Même si l'on est loin du fantastique, par contre quelque peu surréaliste. Entre poésie, non sens, humour parfois, jouant sur les mots, ce roman est étrange et révoltant. Pas par son écriture mais par le sujet. Boris Vian reprend les travers de la société, et les ridiculise. Ce livre date de 1962 et est précurseur du devenu de celle-ci!

A lire, l'absurdité de l'éducation des trois garçons, la préservation abusive de leur liberté, leur pouvoir, tout cela est impressionnant et sans doute dû, en partie, à l'attention abusive de sa mère, qui voulant le préserver de la maladie (du RAA) ne pourra toutefois pas empêcher son décès, d'une crise cardiaque, à l'âge de 39ans après avoir vu la première du film tiré de "J'irai cracher sur vos tombes"


J'ai aimé ces phrases :


Qu’une chose aussi inutile que la souffrance puisse donner des droits quels qu’ils soient, à qui que ce soit, sur quoi que ce soit.


Mais elle seule (la mère des enfants) laissait pourrir tous ces rebuts (de nourriture). Les enfants méritaient bien ce sacrifice –  et plus c’était affreux, plus cela sentait mauvais, plus elle avait l’impression de consolider son amour pour eux, de le confirmer, comme si des tourments qu’elle s'infligeait pouvait naître quelque chose de plus pur et de plus vrai.

 

On en sort pas indemne de ce livre....

 

Lu, pour J'aime les classiques, mené par    Carabistouilles de Marie.

 

Bonne journée!



J-aime-les-classiques.jpg

 

 

Bonne journée!

 



Repost 0
Published by Bidouillette/Tibilisfil - dans 90 Lectures
commenter cet article
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 11:00

Cerfs_volants_Kaboul.jpg

 

Reçu comme cadeau de Noël

 

 

Titre :      Les Cerfs-Volants de Kaboul
Auteur :   Khaled Hosseini
Edition :   10/18
Genre :   roman
Prix :      cadeau

Histoire : Amir vit aux USA et reçoit un appel. Il se souvient de son enfance, à Kaboul dans un palais doré! Son père, riche et honoré, est respecté! Ils vivent à deux, la maman étant décédée. Seules compagnies, Ali et son père, au service d'Amir et de Baba, son père. Les occupations, les courses, les concours de cerfs-volants à Kaboul. Le désintérêt de Baba pour Amir. Les questionnements sur la religion, sur les différences entre Pachtounes et Hazzaras, population d'Ali. Ali qui non seulement est chiite, mais aussi boîte et a eu un bec de lièvre, qui fut opéré grâce à la générosité de Baba.


Puis les expériences plus dures, un métis, fils d'un afghan et d'une allemande qui s'en prend à Ali. Le début de l'occupation russe, la perte des biens, la séparation, l'arrivée aux USA, les études, le mariage d'Amir, et le retour en Afghanistan dans le but de retrouver Ali........ les dangers, les décès, les découvertes d'un Kaboul ravagé par les Talibans. Jusqu'au retour au sein de son couple, avec le fils d'Ali. Après bien des découvertes.


Critique : Ce livre a eu du succès, la personne qui me l'a offert n'a pas beaucoup de culture littéraire. On ne peut pas dire que l'auteur ait un style. Le livre est pas mal écrit et est intéressant de par la découverte, surtout si on ne suit pas l'info, de l'histoire et des traditions afghanes. De là à ce que certaines scènes soient décrites, ou trop suggérées..... Je comprends son succès, facile à lire, les gens ont appris quelque chose, mais ce n'est pas un incontournable. La fin est bâclée, je reste sur ma faim (lol).

Je ne vous renvoie vers aucune info, ce que j'ai lu est vraiment pas terrible voire mal écrit.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Bidouillette/Tibilisfil - dans 90 Lectures
commenter cet article
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 11:00

Ahhh le choix qui tue!

 

 

Ravages_Barjavel.jpg





Titre :      Ravages
Auteur :   René Barjavel
Edition :   Folio 1943
Genre :   Sciences Fiction
Prix :      .............

Histoire : En France, à Paris, centre du monde, en 2057. Les techniques nouvelles ont envahi la vie des gens, les distances n'existent plus! On communique via écrans. Et pourtant les rapports entre les hommes sont toujours les mêmes! Un danger se profile en Amérique du Sud, un dirigeant black veut sa vengeance et fait trembler le monde, jusqu'au moment où..........lors d'un grand évènement, il semble que tout s'écroule. Enfin il semble, non tout s'écroule! Les vêtements maintenus par un champ magnétique, tombent! Les avions tombent, les voitures volantes tombent!


Paris explose! Les gens fuient, s'entre-tuent, et parmi tout çà, le héros François Deschamps, est amoureux, et veut sauver la jeune femme! Pour cela une seule possibilité, le retour aux champs, sortir de Paris..............

Une fois arrivés dans le Sud, les choses changent, on en revient à des cultures, des élevages bien antécédents à l'année où ce livre a été écrit. On forme un clan, on se retranche, on se défend....


Critique : J'ai pas aimé, déjà que je ne suis pas très SF, mais surtout sachant que ce livre fait encore aujourd'hui partie de ceux que l'on considère devant être lus, je suis étonnée. Les raccourcis sur les races, le retranchement dans ce qu'on pourrait appeler à présent une secte........l'importance octroyée à certaines valeurs, me font presque peur. Le livre est bien écrit, c'est sûr, mais me dérange fortement.


Pour en savoir plus, sur Barjavel, ICI et sur le livre, ICI

 

Je vais encore changer de style pour le prochain! On arrive à la moitié!!!!!

 

Pour celles qui veulent avoir accès à la liste de ce qui est lu chaque mois, clique sur le logo!

 

 

J-aime-les-classiques.jpg

 

Repost 0
Published by Bidouillette/Tibilisfil - dans 90 Lectures
commenter cet article
8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 11:00

Juste encore un petit coucou pour vous expliquer...........

 

Je voudrais déménager à la fin de mon bail d'ici un an, pour avoir un rez-de-chaussée, sans ascenceur pour éviter les frais et surtout les pannes incessentes..........

Donc, d'ici un an, il faut que je liquide la moitié de mes affaires.

 

Question vêtements, pas de soucis, côté cuisine ce sera plus dur, par contre revues et livres, je ne vous dis pas..........

 

Je mets donc  le logo de ma boutique livres. Ce logo ne s'adresse pas à mes lectrices, mais pour marquer le pas.

Donc je ne mets pas ce lien pour vous mais simplement pour faire connaître auprès des gens en visite, la possibilité d'acheter les livres.

Je vais aller en ville tenter de les vendre aussi (là c'est raté, j'ai été chez Pèle-Mèle qui est essentiellement scolaire......) , et je fais  une brocante au mois de juin, en fait je voulais connaître la valeur de certains et je suis sur le pout......ma fille me disait de balancer tout à un euro mais quand je découvre une dédicace faite par l'auteur à ma mère, zut, ce sera la valeur du livre. Ainsi que pour d'autres plus rares!

 

Voilà comme cela vous savez tout!!!!

 

Bonne journée!!!!

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Bidouillette/Tibilisfil - dans 90 Lectures
commenter cet article

Mon Blog Et Moi

  • : Le blog de Bidouillette
  • Le blog de Bidouillette
  • : Blog de partage, concernant mes hobbies, mes passions. Dentelles aux fuseaux, frivolité, crochet, cartonnage, serviettage. Mais aussi pour vous, des tutos, pas à pas, le fil, surtout le fil. J'habite Bruxelles et je marche beaucoup, vous trouverez donc aussi mes balades quotidiennes! Des trucs et astuces pour la planète! Un peu de tout donc! Bonne visite!
  • Contact

Ici c'est......

 




Bidouilleries Bilitounette


Bienvenue chez un peu de moi! Blog de partage, de ma passion pour le fil, de mes moments, de mes bonheurs, de mes occupations! Vous y trouverez de tout, les copinettes, les croixpinettes, les crochetinettes, de la dentelle aux fuseaux, frivolité, cartonnages, bidouillages, Bruxelles un peu de belgitude,  et bien d'autres choses!

 
Notre forum des arts du fil

 

Ma Page sur Hellocoton

 

 

Mes visites par catégorie

 

Broderie, les copinettes

 

Broderie bonnes adresses

 

Couture

 

Crochet, les copinettes

 

Dentelle aux fuseaux, les copinettes

 

Frivolité

 

 

Un peu de tout, les copinettes

 

Cuisine :

 

 

Photographie

 

Divers

Texte Libre



 

Tout sur le bio




           

animaux domestiques
statistique

 

 


Le jardin des fées